Google Translator :
EMourey
Menu principal
Accueil
Articles
Témoignages
Bibliographie
Nous contacter
Rechercher
Liens
Sites d'intérêt
Stage innovant de chant choral
 
Armures, vêtements, bijoux, livres, jeux liés au monde médiéval
 
par Roger Chaudron. Evocation d'une période cruciale, d'événements vécus par l'auteur. 
 
Découvrez les sites naturels et architecturaux de la Bourgogne du Sud

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite pour vous tenir au courant des derniers développements



Open Source
Syndication
Identification
Commander en ligne
Accueil arrow Articles arrow Les plus demandés
Le Temple de Salomon Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 23

Nouveau : Cinq nouvelles illustrations

Temple de Salomon

passions et malentendus historiques 

« Salomon commença à bâtir la maison de Yahvé à Jérusalem, sur le mont Moriyya, où Yahvé était apparu à David, son père, à l'endroit que David avait fixé sur l'aire d' Ornân le Jébouséen (2 Chr 3, 1)».

Tel est le témoignage de la Bible, que tout un chacun peut lire dans la Bible d' Osty. C'est un témoignage important puisqu'il nous donne l'emplacement du premier temple de la ville sainte au temps de Salomon. Aussi importe-t-il de bien le comprendre.

Ce mont Moriyya est-il vraiment sous l'esplanade des mosquées, mont du temple pour les uns, Haram al-sharif pour les autres, alias mont du Rocher, qui risque, à tous moments, d'embraser le Proche-Orient? 

Commentaires (0) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
Le trésor des templiers Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 16
Blason de Thibaud Gaudin

Blason de Thibaud Gaudin

Beaucoup d'hypothèses ont été formulées au sujet du trésor des templiers...

 

Commentaires (0) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
On a retrouvé la trace des Celtes Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 12

Pendant plus de cinq siècles, les Celtes ont dominé toute une partie de l’Europe, du Danube à l’Atlantique, de la mer du Nord à l’Espagne et au nord de l’Italie. Mais qui étaient vraiment les Gaulois ? C’est la question que s’est posée Arte dans son documentaire du 10 mars. Très instructif documentaire "qui permet d’enterrer les poncifs et de mettre en lumière un peuple hors du commun" (rediffusion le 17 mars à 14 heures).

 

Commentaires (1) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
L’Atlantide, de la réalité au rêve Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 12

Culturellement et politiquement désabusés sur fond télévisé de planète purulente et cahotante, nous nous éloignons chaque année davantage de la pensée antique où la poésie et le rêve conduisaient bien souvent la marche du monde.

En écrivant son célèbre roman "L’Atlantide" qu’il situait dans le désert du Sahara, Pierre Benoit restait encore dans l’imaginaire poétique. Il n’en est plus de même aujourd’hui. Ou bien, on veut retrouver la trace matérielle du cataclysme dans lequel, il y a plus de onze mille ans, le "continent" décrit par Platon aurait disparu, ou bien on classe l’affaire dans le tiroir des mythes et on n’en parle plus.

Commentaires (0) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
Un tableau inconnu de Géricault Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 13

Géricault

Un amour tragique, romantique, sensuel et fou.
par Géricault.  Vers 1815.

De lourdes tentures rouge mordoré pendent aux murs de l'alcôve intime, entre des têtes stylisées typiquement pharaoniques. Derrière l'alcôve, un haut entablement de pierre que portent des colonnes égyptiennes aux riches chapiteaux évoque les longs couloirs obscurs et souvent déserts du palais de Putiphar.

Commentaires (0) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
Un tableau de Botticelli Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 19

reine des sous-bois

Un tableau de Botticelli
La reine des sous-bois
.

(Vivants et mystérieux sous-bois, avez-vous donc une âme qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?)

 

S'infiltrant au travers des branches et des troncs dénudés, le vent froid de l'hiver a retenu son souffle. Dans un dernier élan amoureux qui lui plisse les rides du front, son étreinte se desserre et ses bras languissants frôlent pour la dernière fois l'être aimée qui le quitte. Février s'achève: mois froid des gelées tardives et des engourdissants frimas.


 

Commentaires (0) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
Comprendre les Evangiles Autrement Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 18

Vézelay: Jean présentant l'agneau

Les évangiles sont des textes d’une portée historique immense car on peut dire sans se tromper qu’ils sont un tournant capital dans l’évolution de notre pensée. Aussi importe-t-il de bien les comprendre. La compréhension que je propose existait encore au IV ème siècle dans la sculpture que j’ai reproduite dans mon article précédent. Elle existait encore en Bourgogne, au XVème siècle, dans la pensée du chancelier Rolin comme je l’ai expliqu édans un autre article. Elle était encore présente à Vézelay dans un Jean présentant le symbole d’un agneau qu’un martèlement postérieur n’a pas réussi à effacer complètement. 

 

Commentaires (0) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
L'épître aux Hébreux est un texte essénien Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 7

L'épître aux Hébreux, texte fondateur du christianisme

En réponse aux hypothèses discutables du Da Vinci Code, mon étude est volontairement succincte et se limite à l'explication historique de l'événement. La lecture spirituelle du texte a été abordée par Albert Vanhoye, importante personnalité de l'Eglise proche du Pape, dans son ouvrage intitulé "Le don du Christ". 

Ma thèse est la suivante: cette épître s'adresse aux descendants des Hébreux qui, après l'exil de Babylone, se sont réinstallés dans le nord de la Palestine – ancien royaume d'Israël et Syrie en partie.

Regroupés autour de communautés saintes, dites esséniennes par les auteurs qui en ont parlé, leur double capitale, Gamala/Bethsaïde, domine la mer de Galilée, alias lac de Tibériade, alias lac de Gennesareth. L'historien Flavius Josèphe les désigne sous le nom générique de Galiléens, parfois de Babyloniens. Tout cela, je l'ai expliqué dans mes ouvrages.

 

Commentaires (1) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
Doute sur Bibracte Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 19

Commentaires (0) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
Bavay, la bataille que César a failli perdre Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 25

La bataille que César a failli perdre contre les Nerviens

En 57 avant J.C., Jules  César remportait une victoire décisive sur une coalition de peuples de la Gaule du Nord. Dans l'édition "Les belles lettres" des Commentaires, le général romain la relate en neuf pages, ce qui prouve bien son importance. Soutenus par leurs alliés, 60 000 Nerviens combattirent avec une extrême bravoure. Comme Bonaparte au pont d'Arcole, César prit l'épée d'un soldat et se porta au premier rang.

A ce jour, le lieu de la bataille n'est toujours pas localisé.

 

Commentaires (6) Ajouter Retirés (1)
Lire la suite...
 
La bataille d'Alesia Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 111

Mont Auxois coupe

I. Au sujet des graves erreurs de traduction et d'interprétation concernant le véritable oppidum et la véritable ville d'Alésia. (ma traduction des passages litigieux du texte de César est en italiques).

Le surlendemain, César dressa son camp à Alésia...première erreur des traducteurs qui traduisent l'expression "altero die" par le lendemain... ayant reconnu la position de la ville...deuxième erreur des traducteurs qui donnent aux mots "urbs" et "oppidum" la même signification. Le terme urbs utilisé par César ne prête à aucune équivoque; les Mandubiens d'avant la conquête habitaient une vraie petite ville, celle dont on nous montre, sur le plateau, les ruines soi-disant gallo-romaines... 

Commentaires (6) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
Monnaies gauloises du Mt Beuvray Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 13

Commentaires (1) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
Alesia : Combattants gaulois contre combattants romains Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 42

Pièges romains à Alésia
(d'après Emile Mourey)

Pièges romains

Nous reprochons à Napoléon III et à ses conseillers de n'avoir vu dans tous ces événements que les personnes de César et de Vercingétorix, et d'avoir négligé quelque peu l'étude du comportement des combattants romains et gaulois.

L'image du légionnaire romain à Alésia est pourtant d'une netteté étonnante. Les légionnaires, un mois après l'investissement de la place, travaillaient encore aux fortifications. Ils ont déplacé des mètres cubes et des mètres cubes de terre, couché des forêts, transporté des arbres entiers. Ils ont façonné dans le bois vert une multitude de pièces qu'ils ont disposées autour d'Alésia comme une mosaïque. Toutes leurs ruses de paysans et de chasseurs, ils les ont cachées dans leurs pièges.

Commentaires (7) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
Critique de l'ouvrage de M. Goudineau Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 14

Commentaires (0) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
Alesia : Plaidoyer pour Alise-Ste-Reine Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 13

Commentaires (10) Ajouter Retirés (0)
Lire la suite...
 
Doute sur Alesia Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 30

Commentaires (1) Ajouter Retirés (1)
Lire la suite...
 
Suite...


Commander en ligne


Recherche Avancée


Lister Tous les Produits
Voir le panier
Votre panier est actuellement vide.
Livres de l'auteur
BookCoverAnimation


Recherche Avancée
Visiteurs hier 0
Visiteurs aujourd'hui 0
Visiteurs max par jour: 0


 | © Emile Mourey 2006 |