Google Translator :
EMourey
Menu principal
Accueil
Articles
Témoignages
Bibliographie
Nous contacter
Rechercher
Liens
Sites d'intérêt
Stage innovant de chant choral
 
Armures, vêtements, bijoux, livres, jeux liés au monde médiéval
 
par Roger Chaudron. Evocation d'une période cruciale, d'événements vécus par l'auteur. 
 
Découvrez les sites naturels et architecturaux de la Bourgogne du Sud

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite pour vous tenir au courant des derniers développements



Open Source
Syndication
Identification
Commander en ligne
Accueil arrow Articles arrow Index arrow Mon histoire de la Gaule arrow Lettre ouverte à Mme Catherine Tasca
Lettre ouverte à Mme Catherine Tasca Version imprimable E-mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Index de l'article
Lettre ouverte à Mme Catherine Tasca
Nouvelle réponse "langue de bois" de la ministre

 

Nouvelle réponse "langue de bois" de la ministre


Texte du JO du 2/07/2001, page 3835

Patrimoine culturel (archéologie - fouilles - Bibracte). 59165. - 19 mars 2001. - M. Marc-Philippe Daubresse attire l'attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur le problème de la localisation de nos deux anciennes capitales gauloises qui n'a pas encore été résolu à ce jour. Afin de progresser dans cette recherche légitime, il souhaiterait savoir quels sont les résultats des fouilles archéologiques menées sur le mont Beuvray et quelle a été la conclusion des experts concernant la localisation du site de Bibracte.

Réponse. - Il convient de rappeler que la reprise, à partir de 1984, des recherches archéologiques sur le mont Beuvray et le développement de ces travaux dans le cadre du centre archéologique européen du mont Beuvray, avec le concours d'équipes françaises et étrangères, ont été opérés à partir de questionnements d'ordre historique, notamment sur les origines et les formes de l'urbanisation dans cette partie de la Gaule, d'où la question de la localisation de Bibracte était absente. Aussi bien, les publications, telles la synthèse parue dans le tome 55 (1998) de la revue Gallia (CNRS) sur « l'oppidoum de Bibracte, un bilan de onze années de recherche (1984 - 1995) », ou les ouvrages de la collection Bibracte du Centre archéologique européen du mont Beuvray ne s'occupent-ils pas de la localisation mais plutôt de l'environnement des remparts de Bibracte, du processus d'urbanisation, etc. On peut noter que M. Christian Goudineau, professeur au Collège de France (chaire des antiquités nationales)  coauteur, avec M. Christian Peyre, notamment de l'ouvrage intitulé « Bibracte et les Eduens, à la découverte d'un peuple gaulois » juge certaine la localisation de Bibracte au Mont Beuvray.

Ainsi donc :

Après la réponse "langue de bois" de madame Trautmann (JO du 19/04/99, pp 2337), madame Tasca refuse de répondre franchement à la question pourtant précise d'un représentant du peuple. Contrairement à tout ce qui a été dit à l'époque où M. Jack Lang était ministre de la culture, à savoir que les fouilles archéologiques menées au mont Beuvray devaient nous apprendre beaucoup sur ce qu'était la capitale éduenne, et par extrapolation, sur ce qu'était la civilisation des Celtes, ces fouilles n'auraient aujourd'hui pour but que de comprendre l'urbanisation du site sans se poser de questions sur la ville qui s'y trouvait.

Il y a seulement quelques jours, le journal télévisé de France 2 a diffusé un reportage sur les fouilles archéologiques du mont Beuvray, aussitôt suivi de vues sur les objets exposés dans le musée du site comme si ceux-ci y avaient été découverts alors qu'il s'agit, pour les plus significatifs, de copies provenant d'autres musées.

 

Attention:
Il faut vous connecter avant de pouvoir ajouter un commentaire...

Ecrivez votre commentaire ici (accepte les balises html):

Titre
Ecrit par (optionnel)
URL  (optionnel)
E-mail (optionnel)


 

Commander en ligne


Recherche Avancée


Lister Tous les Produits
Voir le panier
Votre panier est actuellement vide.
Livres de l'auteur
BookCoverAnimation


Recherche Avancée
Visiteurs hier 0
Visiteurs aujourd'hui 0
Visiteurs max par jour: 0


 | © Emile Mourey 2006 |